Le Suisse

suisse.jpg

Vieux de 200 ans, ce petit pantin de pâte sablée, très réputé à Valence, est parfumé à l’écorce d’oranges confites et à la fleur d’oranger. Sa forme originale tire sa légende de la mort du Pape Pie VI, en 1799. On raconte qu’un boulanger valentinois aurait, par ce biscuit, souhaité rendre hommage aux gardes suisse du Vatican qui accompagnait sa dépouille. Aujourd’hui en mémoire pour sa forme ludique, qui ravira les papilles des petits et des grands, le suisse se consomme à toute heure de la journée, et accompagnera notamment un thé ou un café.