Le coup de coeur de Naomi : un dimanche au musée de Valence

IMG_2829.JPG

Qui dit nouvelle exposition au musée de Valence dit visite immédiate ! Me voilà parti avec IgersDrôme et d’autres d’instagrameurs pour découvrir l’exposition en avant-première. Et cette nouvelle exposition a fait l’unanimité ! « Aux extrémités de notre univers », voici le nom qui a été donné à l’exposition par leurs créateurs Gerda Steiner & Jörg Lenzlinger.

Je suis une vraie passionnée d’art contemporain et j’ai été projetée dans un univers à la fois extravagant et excessif. Des informations de partout, à vous de vous projeter, d’interpréter, d’imaginer... Notamment par le biais d’une œuvre que l’on découvre dès l’entrée du musée (que vous connaissez peut-être déjà puisqu’elle fait partie de l’expo permanente). Pour la petite anecdote, elle a été réalisée en moins de 3 semaines (le temps des travaux au musée en 2013). Elle est farfelue, avec des objets improbables, on y découvre de nouveaux éléments à chaque fois que l’on passe du temps devant.

Les artistes utilisent des objets naturels ou industriels ainsi que des images de leur vie quotidienne. Plusieurs œuvres m’ont particulièrement plu et transportée, notamment l’œuvre « lift up » qui sont une multitude de photos, prises par Jörg Lenzlinger, de Gerda Steiner surprenant la personne à ses côtés en la portant subitement. On voit alors directement, la surprise, la gêne et/ou la joie de la personne sur la photo.

J’en ai profité pour redécouvrir des œuvres de l’exposition permanente notamment le premier calendrier de l’univers, gravé sur un os de renne. C’est l’objet le plus rare du musée (et un des objets les plus petits du musée) ! Autre œuvre surprenante à admirer : une mosaïque avec 8 représentations d’Hercule, mosaïque unique en France (il y en a seulement 8 dans le monde) !

Je vous invite à découvrir cette expo temporaire jusqu’au 29 septembre 2019 au musée de Valence (4, place des Ormeaux)

IMG_2829.JPG
IMG_2840.JPG
IMG_2851.JPG
Posté le 24 juil. 2019 à 10:59