La pogne

Pogne-Panorama.jpg
La fabrication de la Pogne de Romans remonte au moyen âge. A l'occasion des fêtes de Pâques, la tradition voulait que l'on prenne une poignée de pâte à pain à laquelle on rajoutait des œufs. Le nom de Pogne vient donc du mot poignée. A cette époque, il était interdit de consommer des œufs pendant le Carême, ils faisaient donc leur retour en cuisine pour Pâques, notamment dans la Pogne.
Aujourd'hui la Pogne est composée de farine, de levain, de sucre, de beurre, d'œufs et est traditionnellement aromatisée à la fleur d'oranger. On la trouve dans la plupart des boulangeries romanaises, et à n'importe quelle époque de l'année. Cependant, c'est toujours autour de Pâques que l'on produit le plus de Pognes, et notamment les plus grosses, jusqu'à plusieurs kilos, pour les partager en famille ! Lorsqu'on ajoute des pralines à la Pogne, on parle alors de Saint Genix. Cela fait référence à la commune savoyarde où on ajouta pour la première fois des pralines dans la Pogne.