Ne partez pas sans goûter la caillette !

Connaissez-vous la caillette ? C’est une sorte de petit pâté, souvent réalisé sous forme de boule de la taille d’un poing. On la déguste chaude ou froide, parfois avec une tranche de pain. 

Histoire de la caillette

Un grand conflit existe quant à son origine, entre drômois et ardéchois. Les puristes affirment que la véritable caillette provient de la Drôme, et qu’une variante existe en Ardèche. Au final, on peut faire la distinction suivante : dans la Drôme, de la salade est présente dans la caillette tandis qu’en Ardèche ce sont des épinards ou des blettes.  

A Chabeuil , fief de la caillette et de son origine, il existe une Confrérie des Chevaliers du Taste-Caillette , qui célèbre ce produit. Chaque année, une grande foire a lieu, avec un cérémonial et l’intronisation des amateurs de caillettes qui se rassemblent autour de cette passion commune. 

Recette de la caillette

Venons-en maintenant à l’important : je vous livre la recette facile pour réaliser vos propres caillettes. Elle est le résultat de nombreux tests et séances de dégustations entre amis. 

Voici les ingrédients qu’il faut pour réaliser 15 caillettes :

  • 500 g d’échine de porc
  • 250 g de gorge de porc
  • 500 g de foie de porc
  • 200 g de crépine de porc
  • 2 œufs 
  • 800 g d’épinards ou blettes (moitié moitié possible selon vos goûts)
  • des herbes aromatiques (persil, thym)
  • sel et poivre 

La préparation prend 30 minutes maximum. 
Tout d’abord, plongez les légumes dans l’eau bouillante. Puis les égoutter et les couper très finement. En parallèle, hacher les différentes viandes ensemble. Ajouter les œufs aux légumes à malaxer avec la seconde préparation. Assaisonner puis former des petites boules à enrouler de crépine. Mettez au four (210°) pour une quarantaine de minutes.
Bien sûr, si vous être pressé de les goûter ou n’avez pas le temps de les faire vous-même, vous trouverez aussi très facilement d’excellentes caillettes dans le commerce.

La dégustation des caillettes est tout un art et voici mes petites habitudes. Tout d’abord, elle accompagne souvent mes apéritifs. Je la consomme froide sur toast avec quelques tranches de saucissons ou d’autres charcuteries. Parfait pour un moment convivial. C’est comme ça que je la préfère. Mais ça m’arrive de la manger chaude : en entrée ou accompagné de petites pommes de terre vapeurs ou sautées par exemple. C’est excellent. 
Certains vous diront que la meilleure recette est de les faire griller au barbecue. Je n’ai pas encore essayé mais l’idée me plaît bien. Je sais ce que je vais manger les prochaines journées grillade !
Pour terminer sur une note gastronomique, je voulais vous parler du chef étoilé Jean-François Piège . Originaire de Valence, il a créé sa propre recette de caillette en rappel à ses souvenirs d’enfant. Il a ajouté foie gras et truffe . Ça donne envie !