Les canaux

Peu visibles et souvent méconnus, les canaux de Valence arpentent la ville et sont un vrai bol de fraîcheur et de nature. Un moyen rafraîchissant et apaisant pour découvrir la ville en toute sérénité.

L’histoire des canaux de Valence

Le nom de Valence n’est pas un hasard. En effet, il signifierait « lieu habité riche en eau » en celte. Avec ses 40 km de réseau incluant les réseaux secondaires et ses 17 km de canaux principaux à ciel ouvert, ils témoignent du passé de la cité Valentia et offrent 10 ha d’espaces verts dans la ville.

Les canaux ont montré leur intérêt très tôt et ont été vecteurs d’activités économiques. Ils ont été exploités par les Romains puis par les ordres monastiques alors propriétaires de terres. Au Moyen-Age, ils permettaient notamment d’utiliser leur force motrice pour faire tourner les roues des moulins et au 19e siècle certaines industries s’y sont installées. 

L’eau stagnante et polluée des canaux fit naître à l’époque la crainte de la prolifération des maladies. Certains furent alors recouverts ou busés.

C’est dans les années 60, qu’une véritable prise de conscience est née. Des cheminements piétons et des lieux de promenade ont vu le jour afin de préserver toute la richesse naturelle et biologique de ce patrimoine.

Le canal des Malcontents a été le premier tronçon aménagé en 1980. D’autres suivront au fil des années : « Charran », « Moulins », « Thon », « Malcontents », « Marquise », « Flavie », « Saint-Estève », « Robine », « Îles » et l’« Épervière ».

Les canaux de Valence : un patrimoine culturel et naturel

Les canaux vous invitent à la balade bucolique et à la découverte de la ville mais pas que ! On y aperçoit les traces du passé et y découvre également de nombreuses espèces animales et végétales.

Au travers de ce parcours, vous verrez les vestiges des anciens lavoirs ainsi que des ouvrages hydrauliques : passerelles (parfois récentes suite à la réfection d’anciens ponceaux), fontaines, et même la roue rescapée d’un ancien moulin… 

L’ensemble du réseau des canaux forment une « trame verte et bleue », mesure issue du Grenelle de l’Environnement. Ces trames consistent à préserver et restaurer les continuités écologiques dans les décisions d’aménagement du territoire.

La trame bleu représente les herbiers aquatiques alors que la verte représente les arbres, buissons, et plantes herbacées.

Avec un peu de patience et des yeux de lynx, vous pourrez apercevoir plusieurs espèces comme les truites farios, libellules, crapauds accoucheurs ou encore le triton palmé. 

Un patrimoine naturel formidable en pleine ville qui constitue une véritable biodiversité qu’il faut absolument préserver.

Droit de passage des canaux

Certaines berges sont privées et donc interdites au piéton. Cependant les propriétaires riverains ont l’obligation de veiller à sauvegarder le caractère naturel des berges.

Concernant les berges ouvertes au grand public, une partie est la propriété de la ville, l’autre reste privée mais les riverains conventionnés autorisent un passage piéton sur les berges.

 

Une belle balade familiale et accessible

Parcourir les canaux est une excellente manière de passer un agréable moment au calme absolu. C’est un vrai dépaysement même si une partie se fait sur de l’asphalte. Une belle balade sympathique qui permet de se ressourcer tout en admirant d’autres monuments à proximité. Vous pouvez, par exemple, en profiter pour faire un crochet sur le chemin et aller place des clercs. De là, vous pourrez admirer la magnifique cathédrale Saint Apollinaire et surtout la remarquable architecture de la Maison des Têtes à deux pas de la place.

La balade est très facile à faire et il est tout à fait possible de le faire avec des enfants, même accompagnés d’une poussette. 

Il existe 2 boucles : 

  • Les canaux de l’épervière
  • Les canaux de Châteauvert

Les 2 font environ 1heure30 de marche.

TELECHARGER LE PLAN DES CANAUX

 

Visites commentées des canaux

Vous pouvez également faire des visites commentées pour en apprendre davantage sur leur histoire et la faune végétale et animale via le service Patrimoine, Pays d’art et d’histoire ou l’association « les canaux de Valence : biodiversité au fil de l’eau  »

Pour les groupes, les visites des canaux sont organisées par l’office de tourisme au 04 75 44 90 42