Festival Vice & Versa

Que faire avec des enfants pendant les vacances ? Voici une question récurrente que se posent beaucoup (trop) de parents. De mon côté, depuis 7 ans, j’ai la réponse : j’amène ma fille au Festival Vice & Versa. Nous allons assister, durant trois jours pendant les vacances de Pâques, à de nombreux spectacles et animations.

Le but du festival Vice & Versa est de « révéler la différence, éveiller les sens », c’est-à-dire de vouloir accueillir tous les publics sans exception, de favoriser les échanges, les rencontres dans un cadre de tolérance et de respect de tous.

Nous voilà donc partis à Bourg-lès-Valence, sur le site du Valentin. Sur place, le fléchage nous mène directement sur un espace vaste, très aéré et verdoyant. Il est rempli de caravanes, tentes, roulotte, et autres food-trucks. Tous ces lieux servent de décors pour les spectacles intimistes des artistes présents.

Le festival Vice & Versa est grand, on a du mal à se décider par quoi commencer. Heureusement, nous sommes pris en charge rapidement par Monsieur Gaston, le Monsieur Loyal de l’évènement. Avec ses bretelles, son béret et son porte-voix l’ancienne, on ne peut pas le rater. Il nous conseille sur les animations du jour : maquillage pour enfants, conte, poésie, marionnette, musique du monde, clown, arts de rue, cirque… Les saltimbanques de tout poil sont de sortie et ce n’est pas pour me déplaire. En fait, il y en a pour tous les goûts, tous les âges et pour tous les prix.

Ma fille jette finalement son dévolu sur « Les machines de Sophie », un spectacle participatif. On se retrouve dans une salle remplie de plusieurs machines à écrire, 15 exactement, plus farfelues les unes que les autres. Nous partons pour plus d’une heure de créativité, bien aidé par nos deux dactylo-clowns. On se surprend à utiliser la machine « fakir » avec ses clous, celle utilisant des numéros, une autre où des lettres ont été échangées… Nous devons écrire sur des cartes postales grâce à des machines ne possédant que la moitié des touches… Toutes ces machines à écrire ont été trafiquées de manière artisanale par les deux intervenantes. Nous avons vécu un vrai moment de poésie, une belle découverte teintée d’interactivité et surtout d’humour !

En sortant, c’est l’heure du goûter. Nous allons donc sous le chapiteau pour une petite pause gourmande. Ce sera crêpes et boissons fraiches.

Pour continuer en beauté cette après-midi au festival Vice & Versa, nous partons à l’atelier O.V.N.I. Sous un chapiteau, plusieurs tables remplis de crayons de couleurs, de feutres multicolores n’attendent que nous. Avec un peu de colle, de baguettes en bois et du papier, nous commençons la fabrication d’une éolienne. Nous avions aussi le choix entre la réalisation de cerfs-volants ou de montgolfières.
Après quelques conseils, après quelques dessins colorés et quelques collages bien sentis, notre création était prête. Ma fille a tout de suite voulu la voir en action et est sorti courir pour faire tourner les ailes de son moulin à vent. Un véritable succès.

Promis, nous reviendrons dès le lendemain au Festival Vice & Versa ! Pour ceux qui le souhaitent, il est même possible d’assister à 5 voire 6 spectacles en une même journée. C’est intense, mais c’est faisable.

Pour les plus grands, on peut aussi assister à des spectacles au festival Vice & Versa. Les concerts de la guinguette rythmeront votre soirée jusqu’à minuit. On peut y retrouver des spectacles insolites de théâtre ou de magie, des spectacles musicaux déjantés et le fameux « Repas dans le noir ». Si vous êtes un peu aventureux, laisser vous tenter par ce challenge. Entrez dans un lieu dédié et laissez-vous guider. Vos perceptions de l’environnement risquent d’être chamboulées une fois totalement dans le noir. A tester au moins une fois dans sa vie !