Balade à vélo autour de Valence avec la Viarhôna

La Viarhôna est un itinéraire cyclable d'une longueur de 815 km. Son parcours suit la courbe naturelle du fleuve du Rhône, depuis le lac Léman à Genève pour rejoindre la Méditerranée. La Viarhôna s’adresse aussi bien aux sportifs, plutôt adeptes de l'itinérant, qu’aux familles ou groupe d’amis qui veulent se balader en vélo.

Une cycloroute à découvrir en famille

Je suis un habitué de ce sentier vélo avec ma femme et ma fille de 10 ans. J’ai mon petit tour favori : une portion de la ViaRhôna entre Bourg-lès-Valence et Valence.

J’aime bien réaliser cette balade au printemps car il y a moins de monde et les températures sont plus agréables. Mais il est bien sûr possible de la faire tout au long de l’année. On croise de nombreux cyclotouristes mais également de nombreux joggeurs ou familles des alentours de Valence.

Le logo de l'itinéraire est facilement identifiable et présent sur les panneaux, mais j’avoue qu’avec l’habitude je n’y fais plus vraiment attention.

Démarrage en douceur

La balade démarre tranquillement, nous passons le barrage. Puis nous suivons une longue ligne droite le long du Rhône pour rejoindre la nouvelle esplanade du Théâtre Le Rhône. Ce lieu vient tout juste d’être aménagé. Aires de pique-nique équipées de barbecues, aires de jeux pour les enfants, terrains de boules et de beach volley… C’est vraiment un lieu plaisant ! 

Après une petite halte pour profiter de l’ambiance des lieux, nous continuons notre balade. Après avoir rejoint la voie de chemin de fer, nous approchons du centre-ville de Valence . Il faut rester vigilant car les routes sont parfois partagées avec les voitures. Mais l’itinéraire reste bien indiqué et sécurisé avec des marquages au sol.

Un petit arrêt à Valence

Arrivé au cœur de Valence, j’ai ma petite habitude : passer devant la fontaine monumentale puis le Champ de Mars . Cette esplanade offre une vue imprenable sur les collines ardéchoises ! C’est un lieu de déambulation très prisé des valentinois. Vous le reconnaîtrez facilement avec ses deux grandes pelouses rectangulaires des deux côtés du kiosque Peynet , kiosque à musique classé monument historique.

Il est temps de laisser le vélo dans un box sécurisé pour continuer une visite à pied. Pour les curieux d’architecture, je conseille d’aller voir la maison des têtes . Elle doit son nom à la présence de nombreuses têtes sculptées. On peut aussi faire un tour au musée d’art et d’archéologie ou simplement profiter des ruelles et places piétonnes. J’aime bien flâner et chercher un nouveau coin où déjeuner.

Retour avant la nuit

Retour et fin de la journée

Cette visite bien sympathique terminée, nous continuons notre promenade à vélo. L'itinéraire longe ensuite le Parc Jouvet où nous nous arrêtons parfois pour la pause pique-nique.  Un passage est ensuite aménagé sous l'autoroute.

Il permet de suivre à nouveau le Rhône jusqu'au port de l'Epervière .  Il s’agit du premier port fluvial de France avec ses 420 postes d'amarrage. Il est possible de visiter son vaste espace de loisir équipé.

Un dernier effort pour continuer jusqu’au pont des Lônes. Nous surplombons le Rhône ! Mais il est déjà temps de faire demi-tour sur la Viarhôna avant que la nuit ne tombe.

Si vous souhaitez rallonger la promenade sur 2 jours, je vous conseille de dormir dans le vélo gîte de Valence . A deux pas du centre ville, il est spécialement équipé pour les cyclistes.