Cyclorando au nord de Valence, entre Rhône, vignes et vergers

7h, j’enfourche mon vélo et je quitte la maison pour une boucle d’environ 45km au nord de Valence.
Et oui je suis toujours aussi matinale pour mes balades ! Cela me permet d’éviter la chaleur, et aussi de rentrer avant que le vent ne souffle...
Cela me permet aussi d'apprécier cette impression de solitude lorsque je me balade sur les routes et chemins, avec le lever de soleil qui m’accompagne et les couleurs plus douces qui réveillent les paysages.

Je rejoins la ViaRhôna à Bourg-lès-Valence : j’ai découvert cette route l’année dernière quand j’ai acheté mon vélo, et l’itinéraire jusqu’à Tain l’Hermitage (20km) est un de ceux que j’ai le plus apprécié, c’est donc avec plaisir que je le retrouve.
Sur la ViaRhôna, je suis tout de suite le long de l’eau et après quelques kilomètres seulement, j’arrive à la confluence entre l’Isère et le Rhône, juste en face de l’île de la Roche de Glun. Depuis le pont, on voit très bien la montagne de Crussol culminée par son château du XIIème siècle qui se détache de l’horizon. A peine quelques mètres après le pont on retrouve un point de vue avec quelques tables et bancs pour une éventuelle petite pause fraîcheur.
Je continue tranquillement mon chemin et croise occasionnellement quelques pêcheurs.

Puis, à environ 8km de ma première destination, je commence à apercevoir les côteaux qui surplombent Tain l’Hermitage mais aussi Tournon s/Rhône, en Ardèche. Les rayons du soleil se faufilent entre les vignes, et l’on devine petit à petit les 2 communes séparée par le Rhône, mais reliées par le Pont Toursier et surtout la passerelle Marc Seguin, monument historique, uniquement accessible aux piétons et cyclistes. Je longe la promenade Robert Schuman et profite d’un dernier beau point de vue sur la rive ardéchoise pour faire une photo. Je rejoins le centre-ville et choisis cette fois-ci de rentrer à Valence par les terres - il est tout à fait possible de traverser le Rhône et de reprendre la ViaRhôna côté Ardèche. Je quitte rapidement la départementale – très fréquentée - qui rejoint Romans-sur-Isère, et file vers Mercurol. Enfin « file » est un bien grand mot, parce que ça monte un peu ! Les 3km restants sont ponctués de panneaux de domaines viticoles. J’aperçois la Tour du village tout en haut, qui doit offrir un magnifique point de vue sur les environs, et je note donc d’y revenir une prochaine fois.

Cap Sud-Est ensuite ! Le paysage se transforme petit à petit et même s’il reste quelques champs de vigne, je commence surtout à apercevoir de plus en plus d’arbres fruitiers : ici on produit principalement des abricots, des pêches, des cerises… J’arrive assez vite à Chanos-Curson, le village est encore endormi, je passe devant l’église Saint-Martin, et je retrouve tout de suite les champs, à perte de vue. Sur ce tronçon de l’itinéraire c’est en descente j’en profite donc pour me reposer un peu les jambes et profiter des paysages : la vallée du Rhône disparaît petit à petit sur ma droite. Je traverse l’Isère et arrive à ma dernière étape du jour : Châteauneuf-sur-Isère.
Elle fait partie des communes situées sur le 45eme parallèle, et se trouve donc à équidistance du Pôle Nord et de l’Equateur.
C'est un bon endroit pour s’arrêter pique-niquer : on peut monter à la colline du Chatelard pour un joli point de vue et découvrir les anciens habitats troglodytes du village.

Il me reste 10km pour finir ma boucle. Là encore il est possible de longer l’Isère pour rejoindre la ViaRhona et retomber au niveau de la confluence avec le Rhône, mais je privilégie un tracé un peu plus direct, toujours à travers champs, pour rejoindre Bourg-lès-Valence via le Golf des Chanalets, puis Valence.

Pour faire cette boucle en version cyclo-rando/balade (sans arrêt)  comptez environ 2H30 et 28km