La Passerelle entre Bourg de Péage et Romans

La Passerelle entre Bourg de Péage et Romans

Adresse

chemin de halage

ROMANS-SUR-ISÈRE

Contact

Langues parlées

  • Français

Description

Inaugurée en 2011, cette passerelle de 150 mètres et haute de 3,50 m enjambe l’Isère et, est réservée aux piétons et cyclistes. Elle est constituée de 85 tonnes d’acier de charpente.

Elle est d’ailleurs intégrée à la Véloroute Voie Verte - Vallée de l’Isère, un itinéraire cyclable qui relie la Drôme à la Haute-Savoie, le long de la rivière.
La circulation des deux roues non motorisées est autorisée en plus des piétons qui peuvent désormais traverser cette voie.

Si cette passerelle avait existé quelques siècles plus tôt, elle aurait pu témoigner de la navigation importante sur la rivière. Des siècles durant, l’Isère constituait un axe de circulation majeur du Dauphiné.
Depuis Montmélian jusqu'au Rhône, des bateaux descendaient au fil de l'eau en transportant des matériaux de construction, des minerais, des produits agricoles, du vin, etc. Ils remontaient chargés de sel, de sucre ou de blé, tirés par des bœufs, le long d'un chemin de halage qui n’est ni plus ni moins que le sentier sur lequel vous vous trouvez. Si la descente entre Grenoble et Valence s'effectuait en une dizaine d'heures, il fallait compter 10 à 12 jours de voyage dans l’autre sens.
Concurrencés par l'amélioration des routes et l'arrivée du chemin de fer en 1864, les bateaux ont progressivement disparu à partir du milieu du 19e siècle. La construction des barrages hydro-électriques sur l’Isère, vers 1930, empêche désormais toute navigation continue.

Localisation